Lutte contre les dépôts sauvages : la ville de Namur installe 10 caméras mobiles

Lutte contre les dépôts sauvages : la ville de Namur installe 10 caméras mobiles

A l’initiative de l’Echevine de la Propreté, Charlotte Deborsu, la Ville de Namur intensifie sa lutte contre la délinquance environnementale en installant 10 caméras mobiles spécialisées dans la chasse aux dépôts clandestins.

Cela faisait plusieurs mois que les services administratifs de la Ville de Namur travaillaient ardemment pour qu’un nouveau système de caméras soit installé avant la fin de l’année 2023. C’est chose faite depuis cette semaine où 10 caméras de surveillance fixes temporaires (dites « mobiles ») ont pu être installées à différents endroits de la commune. « Le principe est de déplacer chaque mois ces caméras pour qu’elles puissent tourner entre les différents points noirs du territoire afin de chasser les contrevenants des quatre coins de Namur. » affirme Charlotte Deborsu, l’Echevine de la Propreté. Les emplacements des caméras ont été sélectionnés en fonction des points critiques signalés par les citoyens et citoyennes dans le cadre du plan local de propreté, ainsi que des points noirs identifiés par le service Propreté Publique.

Le fonctionnement de ces caméras est de dernière génération puisqu’il repose sur un algorithme capable de détecter instantanément toute infraction environnementale se déroulant devant elles. L’objectif principal est ainsi de préserver et de restaurer l’environnement en luttant contre les incivilités, en particulier les dépôts sauvages de déchets dans l’espace public via la répression.

Les agents constatateurs et agentes constatatrices, seul(e)s habilités à utiliser les images captées, seront chargés de constater les infractions avant que les fonctionnaires sanctionnateur.trice.s sanctionnent les contrevenants. La délinquance environnementale peut entraîner des amendes pouvant atteindre jusqu’à 200 000 euros ou également aboutir à des prestations citoyennes, contribuant ainsi à sensibiliser et impliquer les contrevenants dans des actions bénéfiques pour la propreté de la Ville.

Charlotte Deborsu souligne l’importance de cette action : « Nous voulons avant tout mettre fin au sentiment d’impunité et dissuader les comportements irrespectueux de notre environnement. Il est temps que chacun prenne ses responsabilités envers notre environnement commun. Nous sommes plus déterminés que jamais à traquer les incivilités. La propreté de notre ville est l’affaire de toutes et tous.« 

VERS L’ARTICLE

Share this post